Mission locale d'Etterbeek: condoléances, solidarité et préoccupations

Le goupe Alternative cdH a appris avec tristesse le décès d’une employée déléguée syndicale de la Mission locale pour l’Emploi et la Formation d’Etterbeek, et présente à sa famille et à ses proches ses très sincères condoléances.

Le goupe Alternative cdH souhaite également exprimer sa plus grande solidarité avec l’ensemble du personnel de la Mission locale.

Sans associer directement ce décès malheureux avec les conditions de travail prévalant à la Mission locale, le groupe Alternative cdH a fait part à plusieurs reprises ces derniers mois de ses préoccupations quant à la situation difficile que connaît la Mission locale.

En août 2017, un groupe d’employés avait en effet dénoncé la dégradation des relations de travail et des dysfonctionnements graves à la Mission locale (incluant des faits de harcèlement, dénigrement, insultes, racisme, falsification de factures, détournement de fonds), par le biai d’un courriel anonyme envoyé à l’ensemble des conseillers communaux. En tant qu’administrateur délégué de la Mission locale, Vincent De Wolf avait à l’époque indiqué qu'une enquête serait diligentée et que les instances compétentes seraient rapidement réunies pour faire la lumière sur la situation dénoncée.

Le Collège avait ensuite refusé de mettre à l'ordre du jour du Conseil communal de septembre 2017 une interpellation de Damien Gerard visant à être informé des mesures diligentées pour clarifier et remédier à la situation en question. En raison de la sensibilité du dossier, une information devait être communiquée oralement aux chefs de groupe à brefs délais.

Plus de dix mois plus tard, aucune information n'avait encore été communiquée, ni au conseil communal, ni aux chefs de groupe, ni sur les devoirs d'enquête diligentés, ni sur leur issue, ni sur les mesures éventuellement envisagées pour remédier à tout dysfonctionnement qui aurait pu être constaté. Damien Gerard a alors décidé d’introduire une nouvelle interpellation en juin 2018 en réponse à laquelle le Collège a finalement fourni au Conseil communal des détails sur les devoirs d'enquête diligentés, les résultats de l'enquête sociale et les mesures prises afin de d'améliorer les relations de travail à la Mission locale. La réponse fournie par le Collège était résolument rassurante et faisait état d’un apaisement de la situation qui contraste singulièrement avec les circonstances évoquées par les syndicats SETCA et CNE ces dernières heures. De ce fait, Damien Gerard a repris contact avec l’échevin Laurent afin de clarifier une série d’éléments rendus publics ce 29 août 2018.

Le groupe Alternative cdH souhaite aujourd’hui que des mesures concrètes puissent être mises en œuvre dès que possible afin de remédier à une situation qui dure depuis maintenant trop longtemps et qui affecte la capacité de la Mission locale à remplir ses missions dans une commune qui connaît encore un taux de chômage de 16,7%.

Pour toute information supplémentaire, Damien Gerard est joignable au 0479.54.11.88 ou via dgerard@alternative1040.be.