Jean-Marc GOLLIER

Adresse : Rue des Moissonneurs, 34
Email : jmgollier@alternative1040.be
GSM : 0479 91 11 45

Né le 30 mai 1960 à Etterbeek
Père de trois enfants, mari heureux
Ancien chef d’unité scoute (11è-12è La Cambre)
Avocat au Barreau de Bruxelles
Enseignant à la faculté de droit et à l’école de commerce de l’UCL (LSM)
Passionné d’éthique et de culture
Cycliste au quotidien

Jean-Marc Gollier
9

Mes objectifs

    • Gouvernance, il faut que ça change ! – Bourgmestre depuis 27 ans, avocat en activité et député, il est structurellement dans une situation de conflits d’intérêts. Cela n’est sain pour personne, ni pour lui-même, ni pour ses concitoyens. Chaque fois qu’il reçoit un client (par exemple un entrepreneur de travaux qui le consulte) qui est en même temps un de ses administrés (pour des permis) ou prestataire de travaux (pour les constructions ou entretiens de biens communaux), il est en conflit d’intérêts. Son brillant collègue Armand De Decker a montré à quel point ces situations sont malsaines. S’éterniser dans cette position, c’est consternant !
    • Une vie culturelle épanouie – Une journée de la poésie devrait être créée à Etterbeek. Il existe déjà des ateliers d’écriture, ces ateliers pourraient être prolongés par des séances de lecture publique sur la place des marchés ! Rappelez-vous les « Journées des Talents » que le cdH a organisées, et les parcours d’artistes que la commune organise à présent. Etterbeek est peuplée d’artistes. Faisons en sorte qu’ils soient plus visibles et plus reconnus !
    • Nos quartiers sont autant de petits villages où il fait bon vivre. Un bon voisinage, des enfants qui jouent dans la rue, des voisins qui se parlent et se rendent service. Voilà la base d’un commune saine et dynamique. Je veux contribuer à l’essor de nos quartiers !
    • Nos mouvements de jeunesse préparent nos enfants à une vie sociale riche et dynamique. La commune participe à cet élan. Il faut continuer !
    • Rouler à vélo est un plaisir, source de santé et de réduction de l’emprunte environnementale. Se déplacer à pieds ou à vélo doit être encouragé. La population doit être sensibilisée au problème sanitaire que représente la circulation automobile et motorisée.