Interpellation de Louise-Marie Bataille, Conseillère communale (Alternative cdH) au Conseil Communal du 3 mai 2021, sur l’instauration de toilettes publiques

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Echevin.e.s,

Avec la fermeture des bars et restaurants en raison de la crise sanitaire, le nombre de toilettes accessibles a chuté drastiquement avec des conséquences loin d’être anodines pour les sans-abris, les chauffeurs-livreurs, les personnes âgées, les travailleurs en extérieur, les femmes, les enfants, les personnes malades, …

La crise que nous traversons ne fait qu’exacerber ce problème qui peut être source de situations très compliquées, tout spécialement pour les femmes.

Cette absence de toilettes accessibles est un problème de santé publique qui peut avoir des conséquences médicales pour de nombreuses personnes.

Le problème de l’accès à des sanitaires publics n’est pas nouveau, mais avec le confinement et la fermeture de l’Horeca, il y a une prise de conscience généralisée. J’en veux encore pour preuve l’intervention de Caroline Sägesser du CRISP qui constatait ce matin sur La Première dans la chronique Le Parti pris qu’à la ville de Bruxelles il y a avait deux fois plus de canisettes que de toilettes publiques.

En conséquence, nous avons les questions suivantes :

  • Un cadastre des toilettes publiques sur la commune existe-t-il ? Il peut s’agir de toilettes publiques mais également de toilettes se trouvant dans des bâtiments publics ou offrant un service au public comme une administration communale, une bibliothèque, un centre de sports, un centre culturel, un parc…
  • Envisagez-vous, à l’instar de la ville de Bruxelles, de sensibiliser le secteur de l’horeca et les services au public à rendre possible, même à ceux qui ne sont pas clients ou usagers, l’accès à leurs toilettes, par exemple, en octroyant un label de type « Toilettes accueillantes » et une prime pour l’entretien ?
  • Envisagez-vous d’instaurer des toilettes publiques et, pour en réduire les coûts, de créer un partenariat public-privé (avec Decaux par exemple), et/ou avec la Région ?

Je vous remercie.