Humanité - Fraternité - Solidarité

 

Madame, Monsieur, Chers Amis,

Le dernier conseil communal d’Etterbeek s’est tenu le lundi 16 mars, deux jours avant le début du confinement. La disposition des bancs et chaises avaient été totalement modifiée, les impératifs de distanciation étant déjà d’application. Comme toutes les communes du Royaume, Etterbeek a ensuite pris une série de mesures de protection tout en tentant d’assurer la continuité du service public.

Ce que nous vivons tous depuis lors est inédit. Nous nous retrouvons amputés de ce qui nous distingue de la plupart des êtres vivants: nous rassembler pour palabrer, discuter, s’entendre, se regarder, se reconnaître, échanger des idées, élaborer des stratégies… Nous nous retrouvons claquemurés, et cela force la réflexion. Entre autre sur le sens de notre engagement politique. Il y aura un avant et il y aura un après, car c’est toute notre humanité et ce qu’elle est devenue qui se retrouve questionnée.

La structure de notre économie, les piliers de notre solidarité, notre rapport à l’environnement devront être revus, et ce à  l’aune d’un nouveau rapport à l’État. Cet État à qui chaque jour on demande: avez-vous été suffisamment prévoyant ? Les limites du capitalisme mondialisé prennent une dimension dramatique quand des vies sont en jeu. On reprend aussi pleinement conscience de certains fondamentaux comme l’importance d’un système de santé performant, le rôle fondamental de l’école ou l’utilité de la recherche de pointe. On s’interroge aussi sur l’espoir que cette crise laisse entrevoir pour la protection de notre cadre de vie naturel et de sa diversité.

Toutes ces questions sur ce que nous vivons et sur ce qui en sortira nous habitent. Mais elles ne doivent pas nous conduire à baisser les bras dans les réponses à donner aux difficultés que vivent aujourd’hui bon nombre de nos concitoyens; l'heure n'est pas au repli sur soi!

Au niveau communal, nous avons aussi relayé via des interpellations et des questions1 plusieurs préoccupations visant à faire vivre la solidarité humaine. Nous avons également participé à la distribution du courrier visant à faire connaître le numéro d’appel de la Cellule d’accompagnement des personnes isolées (02/627 27 37). Au niveau régional, nous avons relayé ce que nous rapportaient des infirmières à domicile, des médecins, des personnes engagées dans les milieux associatifs, du social et du handicap.

Nous poursuivons donc notre engagement fait de vigilance, d’écoute et d’actions. N’hésitez pas à nous contacter. Nous restons disponibles, au coeur de nos quartiers.

Prenez bien soin de vous et cultivez votre humanisme, car il y aura un « après » !

Pour la section locale « Alternative cdH » d’Etterbeek,

Jean-Marc Gollier, président
André du Bus, chef de groupe au conseil communal
Louise-Marie Bataille, conseillère communale                        Damien Gerard, tête de liste 2018

1Questions et demandes formulées au Collège par le cdH :

  • 16 mars : à propos des mesures que la Commune prend pour renforcer la solidarité auprès et entre les citoyens dans les circonstances de lutte contre la propagation du Covid-19. - A. du Bus ; > Réponse : collaboration renforcée avec le CPAS, mobilisation de l’associatif et des volontaires ;
  • 18 & 24 mars : demandant le maintien du service de prêt de la bibliothèque communale Hergé durant la période de confinement - LM Bataille;  > Pas de réponse formelle mais mises en place d’animations via facebook ;
  • 8 avril : demandant au Collège d’informer le Conseil communal des décisions qu’il prend, et ce depuis la délégation des pouvoirs de décision du Conseil au Collège en raison du confinement – LM Bataille ; > Réponse en attente.